tite fractale

Light Bot

1. Principe

copie d’écran d’un niveau difficile

Programmer un robot pour l’amener sur les cases bleues afin qu’il les allume toutes.

Les premiers niveaux, disons jusqu’au 6 pour Light Bot 1, servent à se familiariser avec le jeu. C’est aussi le moment où l’on perçoit la bêtise du robot. Il ne faut pas compter sur lui pour finir un niveau, tout est dans le programme que le joueur conçoit !

À partir du niveau 7, la place manque pour les instructions. Il faut apprendre à reconnaître des motifs qu’il faut « factoriser ». Se servir des fonctions pour « stocker » naïvement des instructions ne suffira pas. Et puis un niveau terminé en « bricolant » ne devra pas satisfaire le joueur, il faut faire « propre » !

C’est l’occasion de découvrir ou d’approfondir la notion de récursivité. Il est par exemple possible, dans un même programme, d’appeler f1 depuis f2 et f2 depuis f1.

2. Variantes

3. Les versions

3.1. Light Bot 1

3.1.0.1. Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Si vous n’arrivez pas à jouer ci-dessus, essayez ces liens :

Disponible sur Android

3.2. Light Bot 2

3.3. Labyrinthe Blockly

Dans ses applications de démonstration, Blockly possède un labyrinthe.

3.4. Robozzle

Ce jeu a tout d’abord été implémenté en Silverlight, mais il a fini par avoir une version Javascript.




Christophe Gragnic, le 26/09/2014, 15h05'58".






Page générée le 04/12/2016, 10h08'07" (source).
historique de la page
historique global

 TogetherJS